Planchers chauffants : avantages et inconvénients

Avantages principaux :

Basse consommation d’énergie et réduction progressive des dépenses liées au chauffage des locaux d’habitation ; diffusion uniforme der la chaleur dans toutes les pièces et sur l’intégralité des volumes, avec possibilité de régulation de la température de chaque pièce ; installation au sol invisible, hygiénique et permettant un gain de place ; possibilité de convertir le plancher chauffant en plancher rafraîchissant (modèles hydrauliques) ; aucun déplacement de poussière grâce à l’absence d’air pulsé ; réduction de l’empreinte écologique ; possibilité de bénéficier d’avantages fiscaux visant à favoriser les économies énergétiques.

Inconvénients principaux :

Investissement initial important (l’installation coûte environ 60 € par mètre carré), mais possibilité d’amortissement des coûts à moyen et long terme ; difficultés d’installation lors de la rénovation de bâtiments déjà existants. En revanche, les planchers chauffants conviennent parfaitement à des immeubles de nouvelle construction ou subissant une rénovation lourde ; bien que compatible avec la plupart des sols, l’installation est parfois déconseillée en cas de moquette ou de certains types de parquet.